La cuisine malaisienne nourrie de mille influences et de la colonisation hollandaise

La gastronomie malaisienne est le résultat de plusieurs influences : javanaises, chinoises, indiennes et locales. On y associe également l’influence de groupes ethniques locaux des Peranakan, de Sabah et Sarawah ou encore comme des Orang Asli. Et bien évidemment, on n’oublie pas d’inclure l’influence de l’apport colonial hollandais ainsi que des expatriés. Tout cet ensemble constitue la cuisine malaisienne, on y retrouve toute un tribut dans son menu.

Particularités de la cuisine de la Malaisie

La culture de la Malaisie est un mélange de divers peuples et cultures, tant aussi de cuisine sans quoi les fondements n’en seront pas. Le riz est l’aliment de base de chaque plat proposé dans les restaurants locaux. Ils les servent en guise d’accompagnement d’un plat principal. On aura le choix large compte à la variété de riz disponible : couleur et forme. Ils les préparent souvent avec beaucoup d’épices et parfois avec du lait de coco. Un vrai délice pour titiller ses papilles. En Malaisie, on parle de Nasi pour désigner le riz.

Plats typiques de la cuisine traditionnelle

Les recettes sont innombrables étant donné les diverses inspirations qui les composent. Toutefois, l’on ne va pas passer à côté des plats les plus populaires de la gastronomie malaisienne. On dispose premièrement des plats à base de riz tels que le nasi Lemak qui est du riz au lait de coco accompagné d’anchois, de cornichons, d’œufs et de cacahuètes grillées. Puis, le nasi Dagang qui est composé de riz au lait de coco et poisson au curry. Ensuite, le nasi Goreng qui est un plat de riz frit préparé avec des fruits de mer, de la viande et des légumes. En entrée, on peut prendre du Rojak qui est une salade à base de concombre et d’ananas servis avec des beignets de crevettes et des œufs. Quant aux soupes, on a le soto ayamune qui est une soupe de riz au poulet avec des légumes. Et pour le dessert, on peut opter pour un Roti Canai qui est des crêpes malaisiennes.

Fruits en Malaisie

Les Malaisiens sont de grands consommateurs de fruits. Ceci s’explique par la présence d’une diversité infinie. En fonction de la saison, les fruits exotiques sont nombreux et certains sont introuvables sur les marchés locaux en France. Dans la gastronomie malaisienne, quelques fruits sont utilisés en tant qu’ingrédients dans les plats salés que sucrés. Dans tous les cas, leur gout est incomparable puisqu’ils bénéficient d’un climat favorable toute l’année.

La Chine pour la variété infinie des recettes proposées
La suprématie française en matière de gastronomie reste incontestable !